brulage déchats verts.png

Brûlage à l’air libre – Rappel des interdictions


Le brûlage des résidus de jardin est interdit toute l’année. Les déchets doivent être apportés en déchèterie ou mis en dépôt aux fins de compost.

Toutes ces informations sont aussi disponibles sur le site drome.gouv.fr / emploi du feu et ici Qualité de l’air.

Comprendre les enjeux et les effets de la qualité de l’air est essentiel afin d’agir pour la préserver au quotidien. Voici deux plaquettes pour vous aider à prendre les bons réflexes

Il est rappelé que :
• des alternatives au brûlage existent, notamment par broyage, par enfouissement, et par utilisation des déchets verts comme paillis ou comme engrais vert. C’est un geste environnemental très bénéfique pour la qualité des sols et bon pour la planète en terme de bilan carbone.

• le brûlage de déchets verts est interdit par l’article 84 du règlement sanitaire départemental depuis de nombreuses années, et constitue une infraction pouvant faire l’objet d’une contravention de 3ème classe de 450 euros ;

• le brûlage de 50 kg de déchets verts (équivalent de 5 à 6 sacs de 50 litres de tonte de pelouse) pollue autant que rouler environ 13 000 km avec un véhicule essence ou diesel récent (Source ATMO AuRA – 2016).


Actualités